« La cuisine, c’est comme l’amour, il faut goûter à tout pour reconnaître ce qui est bon. »

Hello hello !

Je reviens avec cette fois-ci un tout nouveau type d’article : une recette asiatique ! Eh oui, chasser le naturel, il revient au galop. La cuisine asiatique est un incontournable dans mon quotidien, et en plus d’être bon, c’est facile !

Donc, pour la toute première recette, je vous propose un bobun (ou bún bò en vietnamien). C’est un plat typiquement vietnamien à base de nouilles ou de vermicelles de soja, de bœuf & de nems.

Bref, que des trucs cools quoi.
Bref, que des trucs cools quoi.

Tout d’abord commençons par le commencement, les ingrédients (pour 4 personnes) :

– 8 nems
– 400g de vermicelles de soja (nouilles de riz ça passe aussi)
– 700gr de bœuf (le mieux c’est de l’entrecôte ou du steak)
– 300g de pousses de soja
– 4 grandes feuilles de salade coupées en lamelle (type laitue ou batavia)
– 1 gousse d’ail émincée
– quelques feuilles de menthe
– sauce huître (x3 c à s)
– sauce soja (x3 c à s)
– sauce nuoc mam (bouteille pleine, ON MET LA DOSE)
– curry en poudre (x1 c à s)
– vinaigre
– sucre
– cacahuètes pilées (non salées de préférence)
– sel, poivre

Normalement il y a de la coriandre aussi, mais comme je n’aime pas ça et que c’est ma recette, on n’en met pas, na !


La préparation (ce plat est genre très très bon mais il demande une grande motivation pour la vaisselle à faire ensuite) :

1 – Couper le bœuf en fines tranches. Le faire mariner avec le curry, l’ail émincé, la sauce huître, la sauce soja et le sel & poivre (vous pouvez aussi rajouter une cuillère à café de glutamate, qui agit comme exhausteur de goût, on en trouve dans toutes les épiceries asiatiques). Puis mettre le tout au réfrigérateur pendant une trentaine de minutes.

2 – Pendant ce temps , faire cuire les vermicelles ou nouilles dans l’eau bouillante, les égoutter et les passer sous l’eau froide. Couper les nems en 3 ou en 4 et réserver (ou en deux comme moi parfois, parce que c’est trop dur de couper en 4 sans que tout ce qu’il y a à l’intérieur ne s’échappe complètement).

3 – Faire revenir la viande dans un peu d’huile à feu très fort et très brièvement. La viande doit être saisie rapidement pour la garder tendre.

4 – Préparer en parallèle la sauce pour le bobun. Dans une casserole, faire bouillir 4 bols d’eau (les petits bols chinois hein, pas les énormes bols du matin sinon vous allez avoir de la sauce pour 3 semaines), 2 bols de sucre, ½ bol de vinaigre et 1 bol de sauce nuoc mam.

5 – Quand tout ce qui devait cuire est prêt, mettre dans chaque bol (soit un bol par personne, donc cette fois-ci des vrais bols, voire même des bols à soupe c’est mieux), 2 poignées de salade, 2 à 3 poignées de vermicelles, 1 poignée de pousses de soja, 2 à 3 cuillères à soupe de bœuf, 2 nems coupés en 4, un peu de menthe et un peu de cacahuètes pilées. Arroser le tout de la sauce préparée précédemment (1 à 3 louches par bol en fonction de la quantité et de la taille des bols). Vous pouvez également rajouter du piment (en sauce comme la sauce sriracha, ou tout simplement en poudre) pour épicer votre plat (tout est meilleur avec le piment).

Et voilà le résultat !
Et voilà le résultat !

Il faut savoir que je n’ai pas inventé cette recette toute seule, je m’inspire surtout de celles que je retrouve dans mon épicerie asiatique. D’ailleurs si vous en trouvez quand vous y allez, n’hésitez pas à en prendre un maximum, ce n’est jamais très compliqué à réaliser et en plus ça donne un peu d’originalité dans votre cuisine.


Pour le plaisir des yeux et vous mettre encore plus en appétit, voici une photo d’un bobun que j’avais mangé à Taïwan, lors de mon semestre à l’étranger en licence, qui était délicieux. C’est aussi un autre exemple de présentation, en plus si je me souviens bien, la sauce était servie à part et n’était pas mise directement dans le plat, ce qui est sympa aussi.

Oui je sais, ça fait mal.
Oui je sais, ça fait mal.

Pour conclure cette article, un conseil personnel : surtout n’oubliez pas les cacahuètes, c’est ce qui donne la petite touche finale au plat.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s